Bonjour tout le monde !

Cela fait un moment que je n’avais pas écrit…Et pour cause, le mariage arrive à grands pas et les préparatifs doivent avancés.

Me voilà donc ici aujourd’hui pour vous montrer la première phase de la réalisation de …

La cagnotte (oui je sais, on dit « urne » mais je n’aime pas)

Je commence donc avec le choix de la boite, l’arrangement pour la peindre ainsi que les sous-couches et les premiers éléments mis en place avant la déco (prochain article).

En piste !

Étape 1 : le choix de la boite et le renforcement des arrêtes.

nous avons récemment changé notre service d’assiettes et nous n’avions toujours pas jeté la boite (oui, je sais, c’est pas bien…). Ravis qu’elle soit encore stockée dans la véranda, nous avons décidé de l’utiliser…

Pour cette étape, vous aurez besoin :

  • d’un crayon,
  • d’une paire de ciseaux,
  • d’un cutter,
  • d’une règle,
  • d’un rouleau de scotch de marquage (celui qui ne colle pas beaucoup que l’on utilise pour protéger les murs lorsque l’on peints).

J’ai tracé une fente de 1,5cm sur 15cm que j’ai ensuite évidée avec le cutter.

La boite n’ayant pas des bords (arrêtes) en super état, j’ai appliqué du scotch de marquage pour les rendre plus nets et droits.

Ce scotch se peints aisément et est assez fin pour que la sur-épaisseur ne se remarque pas lors du résultat final.

Cette étape étant finie, je suis passée à la suivante :

Étape 2 : La sous-couche et les prémices de la décoration.

Pour cette étape, vous aurez besoin :

  • de peinture acrylique épaisse et riche en pigments appelé « Gesso« ,
  • d’un pinceau brosse large ou d’un rouleau en mousse,
  • de modeling paste (pâte à effet « relief » utilisée en acrylique pour apporter du relief (oui ça parait assez évident…)),
  • d’un petit couteau (à enduire) pour appliquer la modeling paste en couche épaisse,
  • de sopalin (papier essuie-tout) pour nettoyer les outils et les mains,
  • du pochoir de votre choix.

Voici en premier lieu une photo de la boite de Gesso :

J’ai donc passé deux couches de Gesso afin d’unifier la « couleur » de fond de ma boite et la solidifier (cette « peinture » durcit pas mal le support sur lequel elle est appliquée).

Après la deuxième couche...

Comme vous pouvez le constater, j’ai également peints l’intérieurs pour obtenir le résultat le plus parfait possible.

La phase suivante de cette étape a été d’appliquer la modeling paste sur une face à l’aide d’un pochoir (que j’ai oublié de prendre en photo ayant lors de cette manipulation les mains pleines de peinture et de pâte…)

Je me suis inspirée de cette vidéo pour le reste de cette étape :

J’ai utilisé ma machine de découpe scan’n’cut pour faire le pochoir.
Voici le fichier .svg (format lus par la machine) :

coeur family.svg.zip

Voici le pot de modeling paste ainsi que le résultat de l’application du pochoir avec un rendu en relief.

Étape 3 : La base de décoration terminée et la sous-couche noire irisée.

Matériel nécéssaire :

  • du vernis-colle,
  • un pinceau brosse pas trop large,
  • de la dentelle,
  • de la peinture acrylique de la couleur de votre choix (pour nous ce sera du noir irisé en flacon souple 5€ chez Mr Bricolage),
  • un rouleau en mousse.

Pour peaufiner la base de décoration, nous avons collé de la dentelle sur les bordures du haut et du devant de la boite grâce à du vernis-colle transparent (il faut en mettre un bon paquet hihi).

Viennent ensuite les couches de couleurs noires irisées. Trois pour certains côtés…

Je l’ai appliquée au rouleau mousse et j’ai fait des arrêtes nettes grâce à un pinceau brosse

Étape 4 : tamponnage des reliefs (dentelles / modeling paste).

Toujours grâce à l’inspiration de la vidéo évoquée plus haut, j’ai tamponné tous les reliefs afin de les faire ressortir.

Vous aurez besoin :

  • d’une mousse (de récup comme la mienne) ou d’un pinceau mousse (comme la dame de la vidéo),
  • de peinture blanche (ou d’une autre couleur apportant un fort contraste avec le couleur de votre boîte),
  • d’un sopalin (papier essuie-tout) ou coton tige pour essuyer les éventuels débordements.

Voici une photo de mes mousses de récup’, empruntés à mes monstresses et un peu machouillées (lol).

Le résultat du tamponnage après deux passages

Voilà la première phase de la création de note urne est terminée !

Compter :

  • 2 heures pour le scotch, les sous-couches et jusqu’à l’application de la modeling paste,
  • une nuit complète de séchage pour la modeling paste (plus selon l’épaisseur),
  • une après-midi (soit environ 3 heures) pour l’application de la dentelle, les temps de séchages et les couches de couleurs,
  • 1 heure pour le tamponnage et ses temps de séchage.
  • 30 minutes de nettoyage des outils et des alentours (mouarf).

Je vous raconterai la prochaine phase : La décoration des différentes faces dans un prochain article.

Alors, qu’en pensez-vous ?

A peluche !