Il y a 10 mois, nous avons appris z’hom et moi une super nouvelle…nous allions être tonton et tata !

Son frère qui vit à Los Angeles depuis quelques temps, allait avoir un bébé avec sa femme. Nous leur avons donc fait un petit colis dès que nous avons su, affaires de naissance, linge du quotidien et de grossesse pour la maman (bah voui y’a pas que pour le bébé qu’il faut des choses). Ce colis leur ayant fait très plaisir, et n’ayant pour ma part jamais quitté mon sac à langer durant les 2 premières années de mes monstresses, j’ai décidé de faire pour ma belle-sœur un sac à langer !

Après pas mal d’heures de recherche d’idées, j’ai flasher sur un modèle !

Le sac à langer d’orphyse.

Armée du patron et surtout des quantités de tissus et de merceries nécessaires à sa réalisation, me voilà dans mon magasin préféré de tissus (le quartier des tissus). Ne sachant pas encore le sexe du bébé, je voulais quelque chose de mixte.

Perdue devant le choix à ma disposition, j’ai contactée ma belle mère qui connaît mieux les goûts de nos Américains (vive skype) et nous avons fait la sélection des tissus ensemble. Nous nous sommes arrêté sur une suédine gris souris pour l’extérieur et un coton à fond beige et à motif nounours et souris bleu et rouge pour les parties intérieures.

De retour à la maison, je me met au travail, et je réalise mes touts premiers matelassages (qui sont plutôt réussis, enfin je trouve…mes chevilles vont très bien merci !)

Voici un des tutos que j’ai utilisé pour apprendre : Technique du matelassage.

Seul inconvénient, la ouate (c’est la ouate que j’prefére…lalala) qui sert pour matelasser encrasse ma machine à cause de ses peluches et il me faut la nettoyer assez souvent pour continuer sans abîmer ma précieuse MAC (Machine A Coudre).

Après avoir fini toutes les parties matelassées, je me suis attaqué à l’intérieur avec ses poches élastiquées (il faut bien retenir les couches et autres produits en tous genre que nous, mamans, transportons).

J’ai ensuite attaquée la partie extérieure. Les deux poches élastiquées sur les cotés pour porter les biberons et éventuellement une bouteille d’eau pour la maman (fait chaud à L.A !).

Le seul élément que j’ai ajouté à ce patron, c’est une graaaaaaande poche extérieure zippée. Tellement pratique, je l’ajoute à pratiquement tous mes sacs.

Ajoutez un fond cartonné pour avoir une bonne tenue, une anse beige réglable, un biais beige assorti et un joli petit nœud et vous obtenez …

Plutôt pas mal non ? Je n’avais par contre pas réalisé la taille que ferai ce sac à langer avant de l’avoir terminé (Si jamais c’était des jumeaux, pas de problèmes elle aurait assez de place, voir même pour des triplés ahaha).

Ci-dessous voici la photo de l’extérieur avec le rabat ouvert ainsi que celle de l’intérieur.

Avant de l’envoyer, j’ai décidé d’ajouter un petit berlingot à accrocher aux parties métalliques des anses sur le coté, afin d’y ranger les sucettes (ou autres choses of course).

Je n’ai pas la photo, et je suis un peu loin pour vous la faire maintenant (hihi), donc je vous mets le lien vers le tuto que j’ai utilisé.

Tuto berlingot.

2 mois après avoir commencer la cousette de ce sac, j’ai enfin pu l’envoyer (assez contente du résultat pour me permettre de l’offrir, je voulais éviter de rejouer la scène du « Père-Noël est une ordure » avec la fameuse serpillère).

Aujourd’hui, Nos Américains ont leur petit bébé (c’est un garçon !) dans les bras et toute la famille est très heureuse (Encore félicitations et pleins de bisous !).

A peluche !